Appelez-nous +243 977 19 0034

Support

JULIEN PALUKU, L’UN DES GRANDS VICTORIEUX AUX DIFFERENTES RECENTES ELECTIONS LEGISLATIVES AVEC SON PARTI POLITIQUE LE BUREC.

JULIEN PALUKU, L’UN DES GRANDS VICTORIEUX AUX DIFFERENTES RECENTES ELECTIONS LEGISLATIVES AVEC SON PARTI POLITIQUE LE BUREC.

Le parti politique le BUREC (Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo) dont l’autoritĂ© morale est l’ancien gouverneur de la riche province du Nord Kivu en RDC  et actuel dĂ©putĂ© national, Julien Paluku Kahongya ; venait de surprendre tous les observateurs tant nationaux qu’internationaux de la scène politique congolaise sur ses rĂ©sultats très satisfaisants aux Ă©lections lĂ©gislatives provinciales et nationales de dĂ©cembre 2018.

Ce parti nĂ© après les Ă©lections de 2011 en RDC a pu pour sa première participation Ă  la course Ă©lectorale en 2018, rafler 11 sièges aux Ă©lections lĂ©gislatives nationales et 17 aux provinciales. Ce si merveilleux et surprenant rĂ©sultat fait de ce parti cher Ă  l’honorable Julien Paluku Kahongya, un alliĂ© politique  de taille avec lequel l’ensemble de la classe politique congolaise devrait  dĂ©sormais compter.

Grace à BUREC, la plateforme AABC est désormais la quatrième force politique du FCC .

Mais il tient de signaler que le parti BUREC, la rĂ©vĂ©lation de l’actuelle ère politique congolaise ; est aussi membre de la plateforme AABC (Alliance des Acteurs pour la Bonne gouvernance du Congo) dont le coordonnateur est aussi l’honorable Julien Paluku Kahongya. Les bons rĂ©sultats produits par le BUREC font de ladite plateforme, la quatrième force politique du FCC après le PPRD, L’AFDC /AlliĂ©s et l’AAB.

Car il faut le dire que le BUREC en lui seul a donné la moitié du nombre total des députés tant provinciaux que nationaux qu’a réalisé l’ensemble du regroupement AABC.

De visite Ă  Kinshasa, Afrik Triomphal Magazine s’est rendu plus d’une fois au siège du parti BUREC sise sur l’avenue enseignement numĂ©ro 16, quartier Salongo dans la commune de kasa-vubu ; pour s’enquĂ©rir du travail abattu au sein de cette famille politique .

Pas de grand portrait du visage de Julien PALUKU au siège de son propre parti.

Toute la surprise a Ă©tĂ© pour nous de constater en premier lieu l’absence de l’effigie du guide du parti Julien Paluku quand on sait qu’en RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo, la culture politique se caractĂ©rise aussi par la reprĂ©sentation devant le siège ou le quartier gĂ©nĂ©ral du parti du grand portrait du visage de l’initiateur et  crĂ©ateur de dudit parti .

Un peu curieux sur ce sujet en voulant connaitre le pourquoi de cette grande différence par rapport à d’autres partis politiques amassés sur cette populaire avenue de la capitale politique congolaise, quelques cadres nous ont répondu que cette décision venait de lui-même l’autorité morale Julien Paluku Kahongya qui a toujours estimé que l’on peut arracher une attention positive du peuple en se mettant réellement à son service que de lui présenter un simple portrait qui ne contribue en rien dans l’amélioration des conditions de vie de ce dernier.

“BUREC de plus en plus saturĂ© par l’adhĂ©sion des plusieurs nouveaux membres.”

Après ce premier constat, un second se manifeste aussitĂ´t   sur l’adhĂ©sion massive des nouveaux membres venant de tous les horizons et mĂŞme des grands partis renommĂ©s de la RDC.

A l’intĂ©rieur du siège dans une salle, est organisĂ© rĂ©gulièrement  un enseignement sous forme d’école du parti qui apprend Ă  ses membres l’idĂ©ologie du parti en insistant sur les valeurs d’intĂ©gritĂ© dans la gestion de la chose publique, des valeurs qui doivent les caractĂ©riser Ă  l’instar de la probitĂ© morale du chef de file.

Donnant Ă  tour de rĂ´le la parole Ă  MaĂ®tre Barthelemy MISANGANANO KITUTU  le SecrĂ©taire ExĂ©cutif Inter-fĂ©dĂ©ral de Kinshasa, Ă  son assistant Mitterrand Adrien MITEU KATUMBA , Ă  Madame Francisa MATALANI NGONDWA la ChargĂ©e de l’Union des Femmes de Burec /Kinshasa, Ă  Madame Ruth la FĂ©dĂ©rale du district de Lukunga sans oublier Monsieur LWANZO le chargĂ© de la jeunesse dans la province du Nord Kivu; tous ont remerciĂ© le bel accompagnement dont ils bĂ©nĂ©ficient de leur hiĂ©rarchie partant de leur autoritĂ© morale avec l’assistance ingĂ©nieuse de celui qu’ils surnomment le coach, le MaĂ®tre SUDI Alimasi, SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral du parti.

Afrik Triomphal Magazine n’a nullement hésité de présenter ses vives félicitations aux membres et responsables de ce parti de gauche qui surprend même par son organisation et sa discipline hors du commun.

Ce qu’il faudra aussi reconnaitre qu’en dépit des accusations dont ont été à tort ou à raison victimes beaucoup des caciques de l’ancien régime aux yeux d’une frange de la population congolaise, l’ex gouverneur de la province du nord Kivu avait toujours fait exception à cause de sa bonne gestion à la tête de cette province riche en coltan, et son engagement d’être plus au service de l’amélioration des conditions de vie sociale de ses administrés. C’est ce qui justifie d’ailleurs la récente victoire aux élections de gouverneur au nord Kivu d’un cadre de Burec, en la personne de Monsieur Carly Nzanzu Kasivita à qui le guide Julien Paluku Kahongya vient de conseiller d’être rassembleur pour tous les peuples du nord Kivu sans aucune exception.

Moins bavard, excellent observateur et un fin surveillant ou superviseur, Julien Paluku est cependant l’homme au franc parler qui n’hĂ©site jamais de dĂ©noncer quand il en a l’occasion  tout ce qui fait obstacle Ă  l’émergence  de sa très chère nation.

C’est ainsi qu’il était parfois à tort traité par ses collègues du pouvoir pendant le précédent régime de se comporter en opposant.

Julien PALUKU, soldat de la lutte contre la corruption et  l’immĂ©diatetĂ©.”

Un ennemi juré de la corruption et de la politique des pots de vin, Julien Paluku a initié même au sein de son parti une formation permanente sur la lutte contre l’immédiateté, un phénomène vicieux qui pousse l’homme congolais à voler, à détourner une fois mis en fonction en lieu et place de s’engager pour une gestion basée sur l’investissement à court, moyen et long terme; au profit du peuple congolais et pour des générations futures.

Qui veut aller loin, ménage sa monture dit on; tout laisse à croire que l’homme politique Julien Paluku Kahongya est un visionnaire qui ne se sert que du sérieux, de la discipline et de l’organisation dans la gestion de la chose publique comme semences afin de récolter pour toujours la confiance des citoyens et citoyennes congolais.

Lentement mais sûrement, le parti Burec rassure un avenir radieux en politique qui sera caractérisé par plusieurs grandes surprises avec le temps.

Wait and see.                                                                     

 Par Emmanuel NCHINGA MUZEMBE